Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 08:36

  Bonjour à tout le monde, je reprends le message de Chantal car c'est une situation que malheureusement nous connaissons bien...

 

 

Pourtant, même après avoir découvert, compris, assimilé, pourquoi persève-t-on dans le malheur ? ==> une question que nous devons nous poser, avons nous connu le bonheur? bcp de psy disent que l'on reproduit et qu'on recherche ce que l'on a connu...

 

 Me voilà de nouveau à relire tes pages, 8 ans qu'il a fait de moi sa chose, plus de 6 mois que j'ai compris qu'il n'y a pas d'avenir heureux, que j'ai conscience de son fonctionnement pervers, volontaire ou pas, et pourtant, j'ai récidivé il y a 4 mois, j'avais pourtant rencontré un homme gentil et aimant, je l'ai mis de coté (pas folle la guepe, j'ai assuré les arrières quand meme), pour revenir danser avec le diable. Certes il était mal après nos 3 mois de silence réciproque, il pleurait, menaçait de se suicider devant ma résistance ==> c'est du cinéma en es tu consciente au moins? comment un etre sans affect peut il avoir de vraies larmes? c'est pour te faire tomber dans son piege, te faire culpabiliser : , il a fini par faire tomber mes derniers rempart, suis retournée vivre à ses cotés....le 1er mois fut paradisiaque ==> nous commetons toute cette erreur de repartir avec lui à chaque fois, ca ne fait que renforcer sa domination sur nous et ca ne fait que renforcer en lui sa croyance de superiorité car il se sent LE MAITRE... et comme d'hab au début c'est la magie, pour avoir une meilleure emprise sur toi et rendre ton départ difficile, et surtout te faire croire qu'il est un autre... je le retrouvais pour moi seule, aimant, surprenant, touchant, fragile ==>je te comprends, j'ai adoré ces moments ou je me croyais sa reine ou j'etais convaincue de son amour..., le 2ème le fut un peu moins ==> et oui la bete revient, il prit quelques distances et reprit ses virées nocturnes, le 3ème mois fut l'apothéose, re insultes, re violences physiques et verbales, reproches (mais rentre chez toi, tu n'es qu'une saloperie dans ma vie, je te tolère chez moi...etc...), situation inversée. ==> leur force, inverser la situation sans que l'on s'en rende compte... Plus il me prenait de mon assurance, ma joie, mon aisance dans la vie, moins je me sentais sure de moi et bien dans ma tete, principe des vases communiquants...Voila 1 mois que je suis rentrée chez moi, que j'ai retrouvé le compagnon qui m'a attendue mais notre relation en stand by en a pris un coup quand meme....il doute de moi, et bien sur qu'il a raison... ==> bien sur qu'il a raison de douter de toi car meme toi tu doutes de toi et c'est  normal les PN laissent des sequelles...Voila 1 mois que j'ai replongé encore plus bas, encore plus morose et me demandant si l'autre a des remords, ==> et si tu pensais à toi? l'autre il s'en fout, même si c'est dur à entendre, c'est la vérité, c'est pathologique chez eux, il est incapable de ressentir quoi que ce soit m'en voulant d'y avoir cru encore et d'avoir mis en péril ma nouvelle relation, me désolant de ne pas avoir été assez forte pour résister meme en connaissance de cause, et surtout me haïssant de regarder par la fenetre au cas où il passerait par là, interrogeant encore mon téléphone au cas où il m'enverrait un sos, ou juste un coucou...==> d'y avoir cru encore? mais c'est normal, nous c'est de l'amour que nous ressentons pour ces fous donc cet amour associé à la non acceptation de leur maladie fait que nous replongeons tant et tant de fois...puis il faut dire qu'ils usent et abusent de toutes les armes...et ton attente? je te comprends encore, seule unhe personne ayant vécu cela peut comprendre, notre ame est encore avec eux tant ils nous ont tout pris, ils nous ont tout absorbé, notre discernement, notre intelligence, notre MOI. Sache que lui par contre, il ne t'attend pas, les PN passent tres vite d'un sujet (nous) à l'autre car dans sa prison, il y a plusieurs lits...mais le jour ou il s'ennuiera, ou il sentira qu'il faut qu'il revienne donner sa dose "anti oubli" tu auras des nouvelles, à toi, à nous, enfin de trouver la force de l'envoyer balader c'est notre seule chance de lui survivre....

 

 l'attente longue et solitaire reprend, jusqu'au prochain signe du "sorcier". Pourquoi nous obligent-ils à vivre entre parenthèses ????  ==> j'aime bcp ta derniere phrase, c'est vrai nous vivons entre parenthèses, mais en fait, vivons nous? NON, moi j'ai tout laissé passé meme ma chance d'etre maman, notre force serait de passer à autre chose de suite, là maintenant, mais comment faire quand on a l'impression de n'aimer que lui...

On ne devrait pas accepter qu'il gere notre vie et que de lui seule dépende que l'on vive ou non? c'est comme si lui seul pouvez appuyer sur ce bouton qui pendant quelques semaines nous fait vibrer, nous fait croire, pauvres innocentes que nous sommes....

 

Je suis avec toi et je sais ce que tu peux ressentir...je n'ai malheureusement pas de conseils à te donner, tu en sais autant que moi sur leur fonctionnement sur notre fonctionnement, fin juillet je vais revoir la psy, je te raconterai voir si cela peut t'aider, peut nous aider à toutes... plein de courage

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

colette 18/07/2010



bonjour Lili !


Quelle lucidité ! tu sais que moi aussi cela m'aide ces articles que tu écris car cela me permet de prendre de la  distance pour éviter d'avoir les dégats que tu as subis car tu l'as aimé
vraiment pendant trop longtemps, cette enveloppe, tu finiras par t'en débarasser, mais en attendant tu te débats et de l'aide t'es necessaire, tu le sais. Tu esconsciente de beaucoup de choses,
continues et bientôt tu renaitras.


je te fais plein de gros bisous



tristesse 19/07/2010



Bonjour Lili, Bonjour à toutes,


Tjs en train de vous lire, j'interviens juste sur ce commentaire et sur ta réponse Lili. Un commentaire dans lequel je me retrouve dans chaque ligne, une réponse tellement lucide. Tjs autant de
désespoir et d'envie d'en sortir sans y arriver. Mercredi, une connaissance masculine m'a invité à prendre un verre, j'ai déjà refusé trois fois ces derniers mois (tjs une bonne excuse car je
préfère effectivement être derrière ma fenêtre en attendant qu'il passe, ou mon téléphone en main dans l'attente du sms,...) cette fois, j'ai accepté, j'espère avoir la force de ne pas annuler
même si je n'y crois pas. Conditionnée à ne croire que le seul homme de ma vie c'est lui, conditionnée à croire que les autres hommes n'en vaudront pas la peine, conditionnée à croire que les
autres hommes ne seront là que pour profiter de moi,... le pire dans l'histoire c que j'y crois. Non, encore pire, vous allez rire, le pire dans l'histoire, c'est que je culpabilise d'accepter
l'invitation d'un autre et de lui faire cela... :-( oui, je sais c pitoyable... Belle dépendance!!!!


Bises à toutes,


Donnez moi du courage!


Tristesse



Présentation

  • : Pervers narcissique = PeiNe de coeur= enfer
  • : Le harcelement moral dans le couple. Mes états d'ame après une grande et trop longue histoire avec un Pervers narcissique...Si j'avais mis un nom avant sur cette maladie, je n'en serais certainement pas là aujourd'hui...Que ce blog puisse servir à d'autres. Bien à vous.
  • Contact

Recherche