Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 18:44

 

 Serge Lama et Dalida...1974, la douleur d'amour ne vieillit pas...

 

Serge Lama Je suis malade 1974
Je ne rêve plus je ne fume plus

Je n'ai même plus d'histoire

Je suis sale sans toi je suis laid sans toi

Je suis comme un orphelin dans un dortoir

Je n'ai plus envie de vivre ma vie

Ma vie cesse quand tu pars

Je n'ai plus de vie et même mon lit

Se transforme en quai de gare

Quand tu t'en vas

Je suis malade complètement malade

Comme quand ma mère sortait le soir

Et qu'elle me laissait seul avec mon désespoir

Je suis malade parfaitement malade

T'arrives on ne sait jamais quand

Tu repars on ne sait jamais où

Et ça va faire bientôt deux ans

Que tu t'en fous

Comme à un rocher comme à un péché

Je suis accroché à toi

Je suis fatigué je suis épuisé

De faire semblant d'être heureux quand ils sont là

Je bois toutes les nuits mais tous les whiskies

Pour moi ont le même goût

Et tous les bateaux portent ton drapeau

Je ne sais plus où aller tu es partout

Je suis malade complètement malade

Je verse mon sang dans ton corps

Et je suis comme un oiseau mort quand toi tu dors

Je suis malade parfaitement malade

Tu m'as privé de tous mes chants

Tu m'as vidé de tous mes mots

Pourtant moi j'avais du talent avant ta peau


Cet amour me tue et si ça continue

Je crèverai seul avec moi

Près de ma radio comme un gosse idiot

Écoutant ma propre voix qui chantera

Je suis malade complètement malade

 

Comme quand ma mère sortait le soir

Et qu'elle me laissait seul avec mon désespoir

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 12/04/2010 16:26



Bonjour,


J'habite Montréal et ma vie s'est écroulée subitement le 15 mars dernier. En couple depuis près de 21 ans, deux enfants, un mari aimant, je n'ai rien vu venir. Il m'a simplement regardé et dit:
j'en aime une autre et je veux faire ma vie avec. Il n'y a rien à discuter. Je suis en arrêt de travail, sous le choc et cherche à comprendre qui il était. Je le connais bien et PN le décrit
bien. Je croyais que c'était ses 40 ans au début...


Bonne chance et surtout, nous ne devons pas oublier que la vie est belle et qu'il faut se relever. Du moins, dois-je me le dire pour les enfants :).


Marie



Lila 04/04/2010 18:57



J'ai lu et vu une petit évolution à partir du moment où tu a comméncé à l'appeler le fou...


J'ai été battue pendant mon enfance j'ai été violée à l'âge de 20 ans, je suis par la suite sortie avec des types pas très smpas. Mais j'ai toujours su me relever, c'est en rencontrant un pn, en
vivant avec un pn, que je me suis écroulée, c'est d'ailleurs en étant avec lui que je me suis mise à prendre des anxiolitiques. Il m'avait complétement détruite et j'avais une vrai dépendance, je
me détestais, je me détrusais pour lui. C'est g'âce à ma psy que je l'ai quitté... Je l'ai quitté il y a deux ans, mais nous étions toujours en relation et il arrivait sans que je m'en rende
compte à diriger ma vie, à me faire prendre des décisions en faisant mine que c'est pour moi...


Il y a quelques temps je me suis liée d'amitié avec une de ses amies qu'il connaît depuis 15 ans... elle n'arrêtait pas de me questionner sur la raison de nôtre séparation, je lui ai finalement
raconté, c'était en mai dernier. Elle m'avait dit avoir dicerné certaines choses chez lui, que depuis que je lui en avais parlé elle arrivait à se défendre... mais voilà elle vient de lui
raconter et là je subit ses foudres à travers elle, il l'a complétement hypnotisée, elle est odieuse je ne la reconnais pas...


Tu veux que je te dise? Je m'en tape...


J'ai décidé de leur envoyr un mail à tous les deux qui racontera ma relation avec lui, ses comportement odieux et ses excuses bidons, je vais aussi ajouter un condenscé de mes lectures concernant
les pn,  je lui dirai à elle qui sous entend que je n'avais qu'à le quitter qu'elle n'a qu'à montrer ce mail à son psy qui lui expliquera ce qui a fait que je suis restée, je leur dirai à
lui que je ne veux plus les voir.


Tu dois impérativement en faire de même...


ce n'est pas de l'amour mais de la dépendance... Il est horrible, quand tu m'écris qu'il te parle de ton poid, qu'il dit que c'est toi qui va mal... Tant que tu ne couperas pas les ponts de toi
même en te protégeant le plus possible tu ne t'en sortiras pas!!!


 


Tu dois changer de numéro de portable impérativement et ne le communiquer qu'aux personnes dignes de confiances, tu change de mail, dépose une série de main courantes avec à l'appuie avec des
attestaions de ta psy comme quoi cet homme te fais du mal. Va revoir son médecin généraliste et demande lui une attesation de ce qu'il a constaté te rencontrant qu'il le fasse pour toi en tant
que patiente.


 


Pour le moment tu restes dans cette phases de dévalorisation, mais si tu veux t'en sortir ça ne tient qu'à toi, tu peux te sauver, il te faut cette volonté et quand ça t'arriveras tu te
retrouveras! Ne vas pas non plus voir ceux qui te rabaissent, j'ai lu ce qu'avait dit ta mère concernant ton poid, la prochaine fois réponds et dit lui surtout que si elle veut te voir elle doit
te respécter...


 


Commence déjà par envoyer valser ce qui t'embête un peu, puis plus puis beaucoup...


Va voir une nutritionniste, va à la piscine ou faire de la marche, rencontre de nouvelles personnes si tu ne sais pas comment il y a des sites genre "sortir à paris" (bon je vis à Paris je ne
sais pas comment ça s'appelle à Bordeux) ce sont des anonymes qui laissent des propositions de sorties (théâtre, ciné, marche ou rando, concert, jeux de cartes, resto, cours de salsa) tu
t'inscris où tu veux, c'est des groupes allant de 5 à 15 voir plus et personne ne se connaît! Peu à peu tu rencontres du monde!!


Ne te focalise plus sur tes défauts regarde ce qui te plait! (j'ai des amis rondes magnifiques car elles s'assument, elle sont pleines de vies et ont du succès)!


 


Change de déco, arrête d'écouter Saez et ces chansons déprimantes, vas chez l'esthéticienne pour un petit soin du visage, si tu as une amie maghrébine d'origine va avec elle dans un hammam
fréquenté par beaucoups de femmes maghrébines tu verras une autre façon de vivre avec ses rondeurs!


En plus le poid ça change toujours!!!


Tu  prends des médocs ne te laisse pas dériver ça va te servir à ne plus ressentir tes angoisses commes des élèments insurmontables, franchement fais le ménage, garde ceux qui t'aiment... tu
es pour le moment en quête d'un regard aimant, mais aime toi d'abord puis ça viendra...


Non vraiment et cesse de dire que tu es vieille etc... Tu as encore du temps devant toi, cultive tes temps de solitudes, si vraiment ça va pas, pleure un bon coup et repars... Je vais voir un
Kiné energisste ça fait du bien, faut en trouver un en qui tu peux avoir confiance...


Il aura perdu le jour où tu te relèveras et d'ailleurs à ce moment là il se détournera... La prochaine fois qu'il te critique parle lui d'un de ses défauts physiques, ou dis lui qu'en fait c'est
pas le meilleur coup, ils detestent ça!


N'entre jamais dans la polémique...


Pour l'amour c'est une question de circonstance, de chance et de hasard mais tant que tu seras dans cet état tu ne pourras avoir une relation, après lui j'ai essayé le type m'avait lourdé en me
disant que j'étais trop faible, trop fragil...


Ajourd'hui je vis quelque chose avec quelqu'un, doucement, avant tout parce qu'il m'a vu moi et non la loque que j'étais avant, parce que je sais mieux choisir aussi et c'est un tel soulagement,
d'être avec quelqu'un qui ne vous critique pas physiquement, qui aime vôtre humour, vôtre corps, qui vous taquine... Ce qui me fais du bien bizarrement, c'est nos dipustes, elles sont rassurantes
parce que cohérente et aussi et SURTOUT parce que je me défends quand j'ai raison, tout dans le respect...


 


Alors voilà, tu peux écrire, lire, pleurer, te dévaloriser, une série de portes que tu ne vois pas encore s'offrent à toi, tu vas les pousser une à une et ça ira...


 


Commence petit à petit, mais cesse de penser que tu l'aimes, de te demander pourquoi il t'appelle, etc... Envois le chier cette merde de parasite!!!!!!



Présentation

  • : Pervers narcissique = PeiNe de coeur= enfer
  • Pervers narcissique = PeiNe de coeur= enfer
  • : Le harcelement moral dans le couple. Mes états d'ame après une grande et trop longue histoire avec un Pervers narcissique...Si j'avais mis un nom avant sur cette maladie, je n'en serais certainement pas là aujourd'hui...Que ce blog puisse servir à d'autres. Bien à vous.
  • Contact

Recherche